Avertir le modérateur

Pétition lu en onde sur "Arrêts sur Médias" le 2, le 5, le 9 et le 12 septembre pour dénoncer la venue de Madame Yvonne Ridley invité par le Congrès islamique du Canada

medium_1024.16.jpgcollectif sous forme de pétition qui circule actuellement à l’initiative de Jean Renaud de la revue Égard pour dénoncer la venue de madame Yvonne Ridley et surtout ses propos

La pétition

Yvonne Ridley et le Congrès islamique du Canada

Yvonne Ridley vient à Montréal et à Toronto, en septembre prochain, à l’invitation du Congrès islamique du Canada. Journaliste britannique capturée par les talibans en 2001, Yvonne Ridley s’est convertie à l’islam en prenant fait et cause pour ses ravisseurs – ce qui évoque étrangement le syndrome de Stockholm. Animatrice sur Islam Channel en Angleterre, où elle est responsable des questions politiques,  fondatrice et plusieurs fois candidate pour le parti Respect (une coalition hétéroclite de gauchistes, de fervents musulmans et d’islamistes), Yvonne Ridley soutient, pour l’essentiel, le programme idéologique de l’islam radical et défend encore aujourd’hui ces talibans contre lesquels l’armée canadienne mène un combat aussi juste que nécessaire. Correspondante à Londres pour la nouvelle chaîne télé récemment créée par le gouvernement iranien de Mahmoud Ahmadinejad, Press TV, qui offre selon elle « une perspective différente de celle des médias conventionnels » (sur le site Internet de cette chaîne se trouve une section « Analyses » où on a déjà insinué que le gouvernement britannique avait orchestré les attentats de Londres et de Glasgow afin de ternir l’image des musulmans en Grande-Bretagne), Mme Ridley affirme qu’elle peut dire ce qu’elle veut à Press TV. Mais pourquoi les autorités gouvernementales iraniennes l’empêcheraient-elles de faire l’éloge de l’imam de la mosquée radicale de Finsbury Park (à Londres), Abu Hamza al-Masri (quelqu’un de « quite sweet really »), un chaud partisan d’Al-Qaïda que la police britannique a eu la bonne idée d’arrêter ? Pourquoi la réprimanderaient-elles d’avoir appelé publiquement la communauté musulmane britannique à refuser de coopérer avec la police, à la suite d’une malheureuse bavure policière ? Pourquoi lui reprocheraient-elles d’avoir qualifié le leader islamiste tchétchène, Shamil Basayev, responsable du massacre de Beslan en Russie, de « martyr »? Pourquoi s’opposeraient-elles à ses éloges des attentats-suicides ? Pourquoi seraient-elles vexées que cette « journaliste » exprime sa sympathie envers des terroristes notoires, comme le Jordanien Abu Musad al-Zarqawi ? Yvonne Ridley fait le jeu des ennemis de l’Occident et des amis de Mahmoud Ahmadinejad.

Nous, soussignés, demandons au Congrès islamique du Canada de se dissocier avec éclat des propos d’Yvonne Ridley et de manifester ainsi clairement au public canadien et québécois son refus d’entériner toutes formes d’appui, direct ou indirect, au terrorisme islamiste.

Claude Marc Bourget (écrivain), Maurice G. Dantec (écrivain), Jean-Philippe Martini, Jean Renaud (directeur de la rédaction d’Égards), Germain Belzile (économiste), Pierre Balloffet, Marc Lebuis (directeur du site Point de Bascule Canada), Eric Le Ray, Edmond Silber, Jean-Charles Chebat, Jacques Brassard (chroniqueur et ancien ministre du Québec), Barbara kay (journaliste au National Post), Cyril Pahlavi (politologiue), Julia Coriat.  Pour signer cette pétition contacter la revue égard.... redaction@egards.qc.ca

 

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu