Avertir le modérateur

Nemoptic obtient deux récompenses pour ses écrans e-paper innovants et pour sa technologie à cristaux liquides BiNem(R)

medium_nemoptic_binem.jpg

  Photo : NEMOPTICmedium_00069032.jpg

sources:http://www.actutem.com/pages/071011_nemoptic_prix.html

Nemoptic obtient deux récompenses pour ses écrans e-paper innovants et pour sa technologie à cristaux liquides BiNem(R)Nemoptic reçoit le prix Frost & Sullivan de la technologie européenne de l'année 2007 et le Photon d'Argent de l'Innovation décerné lors du congrès Paris Opto 2007 pour sa technologie de pointe BiNem(R) (Bistable Nematic), qui permet de produire des écrans à cristaux liquides (LCD) haute résolution pour le papier électronique

Nemoptic, société française spécialisée dans le e-paper (papier électronique) pour applications portables grand public et professionnelles, annonce aujourd'hui avoir remporté deux prix qui reconnaissent l'innovation apportée par sa technologie de pointe BiNem(R) (Bistable Nematic), qui permet de produire des écrans à cristaux liquides (LCD) haute résolution pour le papier électronique.
Le cabinet de conseil en stratégie Frost & Sullivan a remis à Nemoptic le prix de la technologie européenne de l'année 2007 tandis que le salon Paris Opto 2007 décernait le Photon d'Argent de l'Innovation à l'écran e-paper format A4 de la société.
Le prix Frost & Sullivan de la technologie européenne de l'année est remis à une société (ou une personne) qui a entrepris une nouvelle recherche, débouchant sur des innovations qui ont apporté ou devraient apporter une contribution significative au secteur en termes d'adoption, de changement et de concurrence. Ce trophée reconnaît la qualité et l'ampleur du programme de recherche et développement d'une société, ainsi que la vision et la prise de risque qui ont rendu possible un tel effort.
Le Photon d'Argent est décerné durant le salon Opto, où un groupe représentatif du secteur choisit les lauréats des Photons d'or, d'argent et de bronze parmi 16 sociétés présentant leurs produits les plus innovants.
« Nous sommes fiers d'obtenir la reconnaissance du secteur pour notre technologie e-paper BiNem, » indique Jacques Noëls, le PDG de Nemoptic. « J'attribue ce résultat à notre travail acharné, à notre esprit d'innovation et à notre vision de ce secteur, que ce soit en termes technologiques ou commerciaux, ainsi qu'au soutien permanent de nos investisseurs. Je voudrais également remercier toute l'équipe de Nemoptic pour cette réussite. »


Les écrans e-paper possèdent toutes les caractéristiques du papier imprimé, mais permettent également d'afficher ou d'effacer électroniquement leur contenu. Ils peuvent être utilisés dans de nombreuses applications portables, comme les livres, journaux, documents ou dictionnaires électroniques, les étiquettes électroniques ou les affichages sur le point de vente. Les écrans LCD BiNem de Nemoptic sont reconnus pour leur ressemblance avec du papier imprimé, leur consommation d'énergie nulle en état de veille et leur faible coût qui sont des critères importants pour la viabilité commerciale des produits utilisant des écrans e-paper. Ils peuvent par exemple être utilisés pour des appareils portables, contrairement à la plupart des écrans plats. Ces derniers ont en effet une forte consommation d'énergie, nécessitent un rétro-éclairage et sont plus coûteux.


« La technologie BiNem possède de nombreuses caractéristiques spécifiques comme la consommation nulle en état de veille, la mémoire infinie (plusieurs années), d'excellentes qualités optiques, un confort de lecture équivalent au papier imprimé, plusieurs échelles de gris, la possibilité d'utiliser la couleur. Nous avons également démontré que cette technologie était compatible avec les substrats flexibles, » souligne Jacques Angelé, vice-président des programmes technologiques et co-fondateur de Nemoptic. « Nous améliorons constamment nos produits afin que l'utilisateur final soit toujours plus satisfait de son expérience avec le e-paper. »
Nemoptic a signé en début d'année un accord de production avec Seiko Instruments Inc. pour fabriquer des modules d'écrans e-paper LCD BiNem en grande quantité. La société a également lancé un projet commun avec la société Label Headway pour produire des étiquettes électroniques. Nemoptic a récemment lancé un écran e-paper format A4 (21x29,7) haute résolution (200 dpi) et a présenté une nouvelle version de son écran e-paper en couleur, qui offre de 16 à 1 million de couleurs. Durant l'été, la société a ouvert une succursale au Japon, pour piloter ses ventes en Asie.


A propos de Nemoptic
Nemoptic, société française spécialisée dans le e-paper (papier électronique), développe et produit des écrans à cristaux liquides (LCD) bistables de qualité supérieure pour des applications mobiles destinées au grand public ou aux professionnels. Ces écrans fins et légers permettent d'obtenir des images de haute résolution très contrastées et présentent un confort de lecture équivalent au papier imprimé. La technologie de rupture BiNem(R) (Bistable Nematic) de Nemoptic peut s'appliquer à de nombreux produits portables, comme les livres éducatifs électroniques, les dictionnaires, journaux et documents électroniques, les PC ultra-portables ainsi que les étiquettes électroniques. Les écrans de Nemoptic possèdent plusieurs avantages : haute résolution, consommation d'énergie nulle en état de veille, rapidité d'affichage et faible coût. Les écrans Nemoptic sont déclinables en version noir et blanc ou couleurs (jusqu'à 32 000). Créée en 1999, la société basée près de Paris a déjà levé plus de 35 millions d'Euros. Nemoptic dispose d'une unité de production pilote en Suède et a signé un accord pour la production en grande série avec Seiko Instruments Inc.
Pour plus de précisions, rendez-vous sur Nemoptic : http://www.nemoptic.com/

 

pour mémoire le projet SYLEN de Nemoptic

 06/04/2007 00:10 par Christian D sources: http://www.generation-nt.com/papier-electronique-nemoptic-projet-sylen-ministere-industrie-actualite-23610.html

Le Ministère de l'Industrie a donné son aval pour financer en partie le projet de papier électronique SYLEN de Nempotic, dans le cadre du pôle de compétititivité Cap Digital.Le projet SYLEN ( SYstème de LEcture Nomade ), dont le chef de file est la société Nemoptic, tente de développer une filière française d'édition et de distribution de journaux et livres électroniques ainsi que la création d'un lecteur d'ebook.Créer un écosystème  français SYLEN fait partie des initiatives dont le caractère innovant et l'activité économique potentielle conduisent les pouvoirs publics à supporter une partie du financement, pouvant aller jusqu'à 45% du projet. Cap Digital, le pôle de compétitivité d'Ile de France, héberge 59 projets labellisés dont plusieurs font l'objet de cette procédure de financement public.Le projet SYLEN, qui doit débuter mi-2007 pour une durée de 24 mois, vise à fournir des lecteurs numériques nomades avec écran de type papier électronique. Son coût total est estimé à 5.47 millions d'euros et la mise en place de la filière  devrait permettre de créer environ 5000 emplois d'ici à 2012. Une PME à la tête d'un projet d'envergure

Si Nemoptic est le chef de projet, de nombreuses sociétés sont partenaires, avc de grosses entreprises comme Le Monde Interactif et TES Electronic Solutions, mais aussi des PME (Booken , iCodex, Optinnova) et des établissements publics (la Bibliothèque Publique d'Information du Centre Pompidou et quatre laboratoires de recherche).Parmi les axes de développement, on trouve la mise en place de chaînes de production et de distribution et la création de services et contenus personnalisés, ainsi que la gestion des droits numériques. La mise au point du papier électronique sera à la charge de Nemoptic, spécialiste en la matière, et offrira un confort de lecture comparable à celui d'une feuille de papier." Les nouveaux marchés de la lecture nomade qui s'appuient sur la dématérialisation des contenus, sur l'accroissement de la mobilité des usagers et sur la massification des accès sans-fil sont en plein essor. On estime que le marché français du papier électronique représentera 1 milliard d'euros en 2012 ", explique Jacques Angelé, directeur technique de Nemoptic et responsable du projet SYLEN. 

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu