Avertir le modérateur

USA & PRESSE: LE SITE DU "WAL STREET JOURNAL" VA RESTER EN PARTIE PAYANT

6aee4fc8ee96b99551bb291fa3fd4b40.gifLE SITE DU "WALL STREET JOURNAL" VA RESTER EN PARTIE PAYANT

25-01-08 

Rupert Murdoch, le patron de News Corp, qui vient de racheter le "Wall Street Journal", a déclaré à Davos que la partie payante du site Internet du journal des affaires américain serait plus chère. La partie gratuite sera toutefois également étendue.  
Le site Internet du " Wall Street Journal " restera en partie payant et la partie payante sera "probablement" facturée plus cher, a déclaré hier Rupert Murdoch depuis le World Economic Forum de Davos, en Suisse. Cependant, la partie gratuite sera également "étendue et améliorée".
"Nous allons étendre et améliorer largement la partie gratuite du "Wall Street Journal" en ligne, mais il y aura toujours une offre substantielle [réservée aux abonnés], a expliqué le nouveau propriétaire de la bible des affaires américaines depuis le rachat de Dow Jones par News Corp, son groupe. Les contenus vraiment spéciaux seront toujours sous abonnement et désolé, de vous le dire, ils seront probablement plus chers".
Beaucoup estimaient pourtant quasi-certain un passage à un modèle entièrement gratuit après des déclarations du magnat australo-américain en Novembre dernier : "Nous étudions la question et nous attendons à passer au gratuit, et au lieu d'avoir un million [d'abonnés], à en avoir 10 à 15 millions aux quatre coins de la terre, avait déclaré Rupert Murdoch en Australie. Il insistait alors sur le fait qu'une audience accrue aurait entraîné une augmentation des revenus publicitaires et aurait donc compensé les pertes de revenus d'abonnement.
L'abonnement au site du WSJ (sans la version papier) devrait coûter 119 dollars par an à partir de mars, soit 20 dollars de plus qu'aujourd'hui. Le site a généré environ 60 millions de dollars de revenus l'an dernier, selon des sources proches du dossier citées par le "Wall Street Journal" lui-même, avec environ 1 million d'abonnés. Toujours selon cette source, l'audience aurait dû atteindre 20 millions de visiteurs uniques pour que les revenus de publicité compensent les revenus d'abonnement en cas de passage au gratuit.
Pour la direction du groupe, il est cependant important que les Internautes puissent consulter des parties du site gratuitement car cela peut les encourager à s'abonner.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu