Avertir le modérateur

MICROSOFT VEUT PAYER 44,6 G$ POUR ACHETER YAHOO !

b852c0246a2a43386452c2da5f926b77.gif

MICROSOFT ALLONGE 44,6$ POUR ACHETER YAHOO !

1 fevrier 2008

MICHEL MUNGER 

 Une mégatransaction dans le monde des moteurs de recherche se prépare aux États-Unis, Microsoft (MSFT) mettant 31 $ US par action sur la table pour acheter le rival Yahoo! (YHOO).

En payant un tel prix, la compagnie de Redmond offre un total de 44,6 G$ US et une prime de 62% sur le cours de clôture du titre de Yahoo! au Nasdaq jeudi.

Microsoft avance qu'étant donné la croissance attendue du marché de la publicité en ligne - de 40 G$ US en 2007 à 80 G$ US en 2010 - une consolidation permettra de mieux servir un marché desservi presque uniquement par un seul acteur.

Le communiqué de Microsoft ne mentionne pas Google (GOOG), mais la référence est limpide.

En décembre 2007, Google s'accaparait 58% des 9,6 milliards de recherches effectuées aux États-Unis. Yahoo! recueillait près de 23% des parts de marché et Microsoft se contentait de presque 10%.

Microsoft voit donc l'urgence de réagir.

«Nous avons un grand respect pour Yahoo! et ensemble, nous pouvons offrir des solutions de plus en plus excitantes pour les consommateurs, les éditeurs et les publicitaires tout en se positionnant mieux pour faire concurrence dans les services en ligne», déclare Steve Ballmer, PDG de Microsoft.

Si les deux géants combinaient leurs forces, estime la direction, des économies d'échelle de 1 G$ US par année seraient réalisables et l'accent pourrait être mis sur les services.

«L'industrie sera mieux servie en ayant plus qu'un gros joueur, offrant davantage de valeur et un vrai choix» à ceux qui achètent de la pub et utilisent les moteurs de recherche, ajoute Kevin Johnson, président de la division Plateformes et Services chez Microsoft.

Microsoft affirme qu'elle ne veut pas éliminer un concurrent, mais au contraire faire le maximum pour offrir un défi aux employés à l'interne, voulant les retenir pour mieux canaliser leurs énergies.

Si son plan tient la route, la transaction sera conclue lors des six derniers mois de 2008.

De son côté, Yahoo! annonce qu'elle prendra le temps d'évaluer l'offre non sollicitée de Microsoft.

Par ailleurs, Terry Semel, ancien PDG de Yahoo!, a complété son départ en démissionnant à titre d'administrateur tard jeudi. Remplacé à titre de PDG par le cofondateur Jerry Yang en juin dernier, il laisse son siège au C.A. à Roy Bostock, un vétéran du monde publicitaire.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu