Avertir le modérateur

ÉDITIONS: DE LA GALAXIE GUTENBERG AU BIG BANG NUMÉRIQUE

France Info avec Emmanuel Kessler le 14 mars 2008 df8db05619c8f89d33c1bb4800fa28a0.jpg

Le livre imprimé est-il condamné ? Le « e-book », le livre électronique, est cette année la vedette du Salon du Livre, qui sera inauguré ce soir. 500 m2 lui sont consacrés. Cette révolution numérique va-t-elle bouleverser l’industrie de l’édition, comme ça a été le cas pour la musique ou la vidéo ?

Emporter sur la plage les 640 pages du dernier Gavalda, une biographie de Napoléon, et le guide des meilleurs restos de France : ça sera peut-être possible cet été sans alourdir vos bagages. En faisant tenir tout ça sur un écran de poche, à peine plus grand qu’un agenda électronique. Après des tâtonnements, ce saut technologique est désormais au point, les offres commerciales sont là : avec des tablettes à des prix presque abordables, dans les 300 euros ; une encre électronique qui laisse le texte lisible en toute circonstance ; des sites de téléchargement. Pour l’industrie du livre, le défi est redoutable. Le premier : est-ce que ce que l’on va vivre le basculement de la Galaxie Gutenberg vers le big-bang du numérique ? Quand on voit le succès du lecteur lancé en novembre par Amazon aux Etats-Unis, épuisé en quelques heures, il n’y a pas de raison de penser que les nouvelles générations ne vont pas adhérer assez vite aux nouveaux supports. Au Japon, la dernière mode, c’est de lire les mangas sur son mobile. Le compte à rebours a donc commencé. D’où la deuxième question : comment éviter le cauchemar vécu par l’industrie du disque qui a vu son chiffre d’affaire s’effondrer de 40% en 5 ans ? Cette fois, les éditeurs ne veulent pas être pris de court. D’ici un an, toutes les grandes maisons vont proposer des plateformes légales de téléchargement, une alternative au papier pour tout leur catalogue.

Oui mais ça ne suffira pas à éviter la multiplication des copies piratées, comme pour le disque et la vidéo ?

Alors en principe, les fichiers informatiques seront sécurisés par des verrous qui empêcheront la copie illégale. Mais, vous avez raison, ils seront contournés. Et puis il y a d’autres difficultés auquelles l’industrie du livre va être confrontée : comme le risque de voir des auteurs publier directement leur ouvrage en numérique en se passant des services d’un éditeur. Ou alors en négociant des droits directement avec des libraires en ligne. Les filières de l’imprimerie, de la distribution vont être secouées. Mais les professionnels paraissent vouloir anticiper la révolution plutôt que la subir ou la freiner. Un bémol quand même : dans ce contexte, la bataille juridique menée en ce moment par le Syndicat de la librairie pour empêcher les sites Internet d’offrir la livraison gratuite des livres commandés en ligne est parfaitement rétrograde. D’ailleurs la question du prix unique du livre va finir par se poser. Un tabou que la révolution numérique pourrait briser : les e-books ne sont pas soumis à la loi Lang.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu