Avertir le modérateur

AGENCE DE PRESSE NOMADE: DEPUIS UN AN UNE NOUVELLE AGENCE DE PRESSE AU QUÉBEC

1307112205.gifLe samedi 17 mai 2008

L’agence Nomade n’aurait pas été créée à cause du conflit au Journal de Québec

Guy Benjamin

Le Soleil

Québec

L’agence de presse Nomade, qui fournit des textes au Journal de Québec depuis le début du lock-out, n’a pas été créée à cause du conflit de travail. L’affirmation est du président et chef d’exploitation de Quebecor Média.

Pierre Francoeur admet toutefois que le conflit de travail a probablement accéléré le processus de création d’une agence de presse, projet qui était envisagé par Quebecor depuis de nombreuses années.

Le président de Quebecor a été le dernier témoin à être entendu par la commissaire Myriam Bédard, qui entend les 17 plaintes des syndiqués du Journal de Québec selon lesquelles l’employeur aurait recours à des briseurs de grève. Les employés de l’agence Nomade sont parmi les personnes visées par les plaintes.

M. Francoeur, qui était l’éditeur du Journal de Québec lors du déclenchement du conflit, a expliqué que Quebecor voulait créer une agence de presse pour remplacer La Presse Canadienne, une agence à laquelle sont abonnés tous les médias le moindrement importants.

En étant sociétaires de La Presse Canadienne, les médias de Quebecor peuvent utiliser les textes provenant de l’agence, mais doivent aussi en fournir.

De sorte que des textes provenant d’un média de Quebecor peuvent se retrouver dans le site Internet d’un concurrent, d’illustrer M. Francoeur. «C’était indéniable, il fallait créer notre agence», de dire le président. Le but était d’obtenir des textes exclusifs, libres des droits d’auteur, de sorte que toutes les entités de Quebecor puissent les utiliser sans avoir à payer à chaque publication, comme c’est le cas avec La Presse Canadienne, d’ajouter le témoin.

À une question d’un procureur syndical, M. Francoeur a reconnu que plus d’un an après le conflit, Quebecor fait toujours affaire avec La Presse Canadienne.

Commentaires

  • Monsieur Sylvain Chamberlan, excuse-moi d'avoir été aussi familier lors de notre rencontre sur la rue mais en tant qu'ancien professeur de philosophie j'étais heureux d'avoir reconnu un ancien étudiant qui savait être attentif et poser de bonnes questions tout en faisant si je ne me trompe pas, des poids et haltères. Merci pour ton accueil.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu