Avertir le modérateur

Conférence & communiqué de presse - Page 2

  • FRANCE: PORTE OUVERTE À L'INSTITUT D'ARTS VISUELS D'ORLÉANS

    Objet : Portes ouvertes de l'IAV 14-15 mars Orléans

    Bonjour, 

    Nous ouvrons dans dix jours les portes de l'Institut d'arts visuels vendredi 14 et samedi 15 mars 2008. Nous serons heureux de vous y accueillir :

    En savoir plus sur le cursus de l'Ecole supérieure d'art et design d'Orléans ?

    L'ESAD d'Orléans, école publique de la Ville d’Orléans sous tutelle pédagogique du ministère de la Culture, propose un enseignement supérieur à temps complet avec un cycle de trois ans et un cycle de cinq ans en art et design, options images, graphisme, espace, objet...

    - Le vendredi après-midi sera plus particulièrement réservé à l'accueil de tous les professionnels ; designers, graphistes, concepteurs indépendants, agences, entreprises, commanditaires, collectivités, employeurs potentiels de jeunes créatifs, sont bienvenus pour la visite traditionnelle d'une part, mais aussi pour rencontrer les "finissants" de l'IAV : ceux qui préparent leurs diplômes et qui dans quelques mois se trouveront confrontés au marché du travail. Ils auront préparé leurs books, leurs images, leurs maquettes, et/ou leurs questions pour cette occasion.

    Tables rondes et débats sont au programme avec notamment à 16h30 une conférence autour de la question du futur de nos jeunes diplômés : 

    Profession créateur / Profession designer ?
    vendredi à 16h30

    -- C'est aussi, comme à l'accoutumée, le rendez-vous de tous les futurs candidats à l'Ecole supérieure d'art et de design d'Orléans et de leurs familles qui pourront visiter toute l'école, voir les projets, discuter avec les étudiants, rencontrer les enseignants, ou assister à des conférences...

    Le samedi, deux conférences leur permettront de mieux comprendre le cursus de l'école :

    L'enseignement à l'IAV
    samedi à 11h et 15h

    En savoir plus sur les Ateliers de pratiques amateurs ?

    Pour se préparer à l'Ecole, pour s'initier aux pratiques artistiques, pour améliorer ses techniques, pour débattre des approches plastiques contemporaines, l'Institut d'arts visuels propose aussi des ateliers de pratiques amateurs où chacun peut s'inscrire pour un moment de travail et de plaisirs partagés, dans une diversité de pédagogies et de savoirs faire : dessin, peinture, volume, sculpture, graphisme, photo, bande dessinée...

    vendredi 14 mars 12h - 20h ; samedi 15 mars 10h - 20h ; 14 rue Dupanloup,
    45000 Orléans, 02 38 79 4 67 ; iav@ville-orleans.fr;
    www.iav-orleans.com

  • POUR UNE BRETAGNE RÉUNIFIÉE: UNE CARTE DE GEOBREIZH.COM


    La Bretagne réunifiée, autant l'afficher

    Quimper/Kemper 8/03/08 00:23 par Eurominority
    C'est sous ce titre que http://www.geobreizh.com/breizh/fra/poster.asp Geobreizh.com vient de lancer un nouveau poster : Bretagne, 9 pays historiques, 5 départements, 1.500 communes !

    fd8f2ddde49bacfb28c374e72a6b5fb6.jpg


      Une carte représentant les 9 pays bretons et les limites départementales actuelles permet aussi de découvrir les noms des 1.500 villes en breton. Il s'agit de la première carte éditée où l'ensemble des communes bretonnes est représenté par pays historique !

    Illustrée par les drapeaux des 23 principales villes de Bretagne, (Lorient, Dinard, Quimper, Rennes, Nantes, Saint-Nazaire, Brest, Vannes...) ce poster est un bon moyen d'affirmer encore plus l'attachement des Bretons pour la réunification et la langue bretonne.

    Après la carte des pays traditionnels de Bretagne, la généalogie des Rois et Ducs de Bretagne, Geobreizh.com vous propose de découvrir cette nouv

  • ETRANGE RENCONTRE - 24 AU 30 AOUT 2008 AU BURKINA FASO


    Salut tout le monde,

    Une deuxième édition de l'Etrange Rencontre est programmée en août
    prochain au Burkina Faso (Patrie de Thomas Sankara).

    En deux mots, c'est un genre de Forum Social Alternatif, une rencontre
    de jeunes acteurs militants associatifs (enragés ou énervés...) d'Europe
    (surtout de France, mais pas que...) et d'Afrique (surtout de l'Ouest,
    mais pas que...) et qui pensent que l'appropriation des NTIC et que la
    communication sont des enjeux importants pour les mouvements sociaux...

    Pour présenter plus en détail l'initiative, il a germé l'idée
    d'organiser une première réunion à Paris avec jeunes (et moins jeunes si
    envie pressante...) en luttes / militant-e-s pour discuter de cette
    rencontre internationale, et participer ainsi à sa concrétisation.

    *La date du mercredi 12 mars 19H a été retenue au CICP, Salle verte (1er
    étage)*

    Nous serons accueillis sur place par le CEDETIM, et il devrait y avoir
    pas mal d'autres organisations invitées :
    AITEC / AMORCES / Echanges et Partenariats / Attac / ZEP / génération
    Palestine / vamos! / Ishtar / Sud Etudiants / Afaspa / LCR etc

    Quelques mots de plus ci-dessous pour en savoir plus sur la rencontre +
    le site internet et le blog...

    Amitiés à tout-e-s

    Zoul
    http://www.etrangerencontre.org/
    + d'infos : 06.88.93.35.71


    *Etrange rencontre de la jeunesse Europe-Afrique ?*

    Une rencontre pas comme les autres, un forum social bizarre, autogéré,
    en Afrique, réunissant la jeunesse consciente des deux continents, et
    même au delà...

    Des jeunes en luttes, en résistances, à la recherche d'alternatives pour
    un autre monde possible, plus juste, plus solidaire, un monde pour tous.

    La première édition a eu lieu au Bénin, à Cotonou fin aout 2007.

    Deux  journaux sont sortis à cette occasion et je crois que c'est bien la
    meilleure occasion de mettre des images sur l'événement et de mieux en
    cerner l'esprit (en particulier le numéro 2).

    Etrange journal 1
    :http://etrangerencontre.org/IMG/pdf/etrange-journal-1.pdf (PDF - 1 Mo)
    Etrange journal 2 : http://etrangerencontre.org/IMG/pdf/jer02WEB.pdf
    (PDF - 1.1 Mo)

    En 2008, au mois d'août pour la seconde année consécutive, le "réseau" se
    réunira durant une semaine à Ouagadougou, au Burkina Faso. (24 au 30
    aout 2008)

    Un des pays les plus pauvres au monde, et qui paradoxalement à tant de
    richesses à nous offrir...

    Notamment celle d'accueillir à nouveau 300 à 500 jeunes venus des deux
    continents pour débattre, échanger, construire ensemble un autre monde
    possible, comme ils le font tout au long de l'année, dans leurs
    associations,
    collectifs, et dans leurs vies, tout simplement...

    Nous pensons que vous pourriez être des nôtres pour cette nouvelle
    édition, et nous vous invitons donc à rejoindre le réseau maintenant, à
    prendre le train en marche.

    Pour mieux nous connaitre, et pour échanger avec vous, nous avons mis en
    place un blog collectif sur lequel nous posterons quotidiennement des
    informations sur nos activités.

    Jetez-y un oeil tout de suite.
    Et prenez l'aventure en route !

    Zoul
    Coordinateur "Etrange Rencontre"
    http://www.etrangerencontre.org/blog
     

  • LES LUNDIS DE L'INA: LUNDI 10 MARS 2008, 19 HEURES "VOIR ET ENTRENDRE LA DESTRUCTION DES JUIFS D'EUROPE"

    Les Lundis de l’Ina ont pour ambition de faire vivre la réflexion sur l’audiovisuel. Ces soirées-débats sont l'occasion de provoquer des dialogues et des échanges entre chercheurs, professionnels de l'audiovisuel, théoriciens, enseignants, et public, réunis par le même besoin d'une réflexion commune sur l'image, les médias et la communication.

    Lundi 10 mars 2008, 19 heures

    “Voir et entendre la destruction des juifs d'Europe”

    Avec la participation de l'historienne Sylvie Lindeperg (université Paris III) et Julie Maeck, docteur en histoire lauréate du Prix de la recherche de l’Inathèque 2007 (université libre de Bruxelles).          

    Le travail universitaire de Julie Maeck s’attache à une “histoire parallèle des représentations documentaires à la télévision allemande et française” des années 1960 à 2000. À partir de la diffusion de larges extraits d’émissions, le débat s’organisera autour des cinq grands chapitres de cette thèse :
    -1961, année de toutes les premières fois
    -Le passage de témoin : objectivité / versus / subjectivité
    -Quand la société du spectacle vampirise la destruction des juifs d’Europe
    -Génération 80’ : la “chose” et ses sujets
    -À la croisée des regards

    Lieu :
    Bibliothèque nationale de France - grand auditorium (entrée par le hall est)
    Quai François Mauriac - 75013 - Paris
    M° ligne 6 "Quai de la gare" ou ligne 14 "Bibliothèque F. Mitterrand" - Bus 62 ou 89
    Stationnement le long des berges de la Seine ou parking rue Emile Durkheim

    Accès libre sur réservation au 01 49 83 30 97 ou par courriel à :
    inatheque-de-france@ina.fr

  • LE GROUPEMENT DES ÉDITEURS DE SERVICES EN LIGNES , PRÉSIDÉ PAR PHILIPPE JANNET, DIRECTEUR DES ÉDITIONS ELECTRONIQUES DES ÉCHOS, ÉDITE UN GUIDE DE L'EDITION DE CONTENUS ET DE SERVICES EN LIGNE MODE D'EMPLOI

     
    Le Geste édite un guide sur l'édition de contenu en ligne: Presse en ligne, journalisme citoyens, téléchargement de musique, vidéo mobile, blogs, wikis, réseaux sociaux ...

    18-02-2008

    Le premier guide pratique de l’édition en ligne est disponible depuis les sites www.geste.fr et www.victoires-editions.fr au tarif de 15€ TTC (en librairie à partir d’avril). A travers leur expérience concrète, les acteurs de ce marché, réunis au sein du Geste, Groupement des Editeurs de Services en Ligne, partagent leur savoir-faire dans ce premier ouvrage de référence ; ils y dressent un panorama complet de leur métier.

    Presse en ligne, journalisme citoyens, téléchargement de musique, vidéo mobile, blogs, wikis, réseaux sociaux, communication électronique, annonces interactives : alors même que l’édition en ligne fait régulièrement la « Une » des Médias, aucun ouvrage n’avait tenté d’analyser ce métier qui bouleverse les télécommunications, l’information, la communication comme les technologies.

    Qu’est ce que l’édition en ligne ?
    Quels en sont les ressorts économiques ?
    Quelles sont les responsabilités juridiques encourues dans un cadre réglementaire mouvant ?
    Comment s’organiser ?
    Quels sont les facteurs de succès dans cette industrie ?

    L’ouvrage « Edition de contenus et de services en ligne - Mode d’emploi » revient sur les composantes et les enjeux du secteur. Ce guide complet, pratique et pédagogique a été initié par le Geste, groupement professionnel incontournable du secteur qui réunit les principaux acteurs de l’édition en ligne. Rédigé par Jean-Christophe Defline, co-fondateur de Copilot Partners, cabinet de conseil en stratégie de l’économie numérique, il est édité chez Victoires Editions, spécialisé dans l’information et la communication.

    Ce livre est destiné aux acteurs de l’édition en ligne - outils de recherche, sites de médias en ligne, éditeurs de musique, producteurs de vidéos, plates-formes de blogs, portails, sites de commerce électronique, sites d’accès à des bases de données professionnelles, sites d’administrations et de collectivités territoriales, sites d’entreprises… - ainsi qu’aux professionnels du marketing et de la communication, du droit (notamment dans les domaines des technologies et de la propriété intellectuelle), et aux professionnels de nombreux secteurs traditionnels bouleversés par l’arrivée d’Internet : livre, médias, musique, cinéma, jeux vidéo, tourisme, grand distribution… Il constitue également un ouvrage de référence didactique et utile pour les enseignants et tous les étudiants qui se destinent à ces métiers.

    Il apporte enfin des informations précieuses aux bloggeurs et contributeurs réguliers à des sites web: que peuvent-ils écrire et publier ? Quels sont leurs droits à l’égard des sites auxquels ils contribuent ? Quels outils ? Quelle organisation ? Quel environnement légal ?


    A propos du GESTE (www.geste.fr)
    Le GESTE, présidé par Philippe Jannet, Directeur des Edition Electroniques des Echos, regroupe les principaux éditeurs de contenus sur internet (presse, radios, télévisions, musique, éditeurs indépendants). Il a pour objet de créer les conditions économiques, législatives et concurrentielles indispensables au développement des services et éditions en ligne. Avec plus d’une centaine de sociétés membres, le GESTE s’est imposé comme l’interlocuteur privilégié et incontournable en matière de contenus et de services en ligne.

    A propos de Jean-Christophe Defline - Co-fondateur Copilot Partners
    Depuis plus de 20 ans, Jean-Christophe Defline suit l’actualité de l’édition en ligne. Il a vécu au coeur de la révolution Internet, chez Microsoft, en charge du lancement de MSN en France. Puis il a dirigé les opérations Internet et e-commerce d’un groupe international du CAC40. Sa position privilégiée lui a permis de rencontrer de nombreux éditeurs et entrepreneurs pionniers de l’édition numérique. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur les services en ligne et l’e-commerce. Copilot Partners, cabinet de conseil en stratégie de l’économie numérique, accompagne les entreprises sur l’élaboration et la mise en oeuvre de leur stratégie numérique.

    A propos de Victoires Editions
    Victoires Editions édite depuis 1999 des ouvrages de formation et d’expertise pour les journalistes et tous les professionnels de la communication, réunis au sein de sa collection « Métier Journaliste ». Une seconde collection « Guide Légipresse », consacrée à l’administration et au droit des médias, apporte un éclairage juridique essentiel au monde de la communication. Victoires Editions publie également le mensuel de référence Légipresse, Enfin, la collection « Education Média » est destinée au monde enseignant et à l’éveil aux médias.


    Communiqué de presse -Paris, jeudi 31 janvier 2008 –

  • BRETAGNE: AR SKINWELL, UR SKODENN A-BOUEZ EVIT BREIZH

    LE COMMUNIQUÉ EN BRETON DU PARTI BRETON PAR SON PORTE PAROLE GÉRARD OLLIERIC AU SUJET DE LA TELEVISION PUBLIQUE EN BRETAGNE/ POUR UNE TÉLÉVISION BRETONNE EN BRETON

    La télévision bretonne en breton.pdf

    abe2b64afa6ccbca022a460704ac9bae.jpg

  • FRANCE: SALON DISPLAY - 10 ÈME SALON DE L'AFFICHAGE ET DE LA VISUALISATION ÉLECTRONIQUE

     Communiqué de Infopromotions du 07 Février 2008

    Salon DISPLAY

    10ème édition du salon de l'affichage et de la visualisation électroniques
    Paris Expo Porte de Versailles du 1er au 3 avril 2008 – Hall 8
     
     
    Devenu le rendez-vous incontournable de tous les acteurs de la visualisation en France, DISPLAY est l’occasion unique pour les sociétés exposantes (fournisseurs d’écrans, de sous- ensembles ou d’équipements complets de visualisation) de rencontrer des clients, qu’ils soient potentiels ou déjà établis, tous animés par des projets concrets et précis. Les 6 000 visiteurs attendus (*) au fil des stands trouveront les dernières solutions répondant aux exigences de leurs cahiers de charge (LCD, qu’ils soient couleur à matrice passive (LCD CSTN), graphiques, alphanumériques ou à segments). La 10ème Edition du Salon de l’affichage et de la visualisation électronique répondra au mieux à la multiplicité des applications qui composent le marché français comme, par exemple, l’électroménager, un secteur très demandeur en afficheurs depuis peu, les afficheurs VFD pour toute application friande d’excellente visibilité et de plage de température extrême ainsi que les technologies émergentes avec, en premier lieu, les Oled dont l’offre est de plus en plus fournie et de plus en plus concurrentielle. Les visiteurs découvriront également la montée en puissance sur le marché des afficheurs à encre électronique (EPD) dont les premiers débouchés, comme les étiquettes électroniques, concernent de gros volumes, sans oublier non plus l'arrivée du e-paper. Quant aux conférences organisées en parallèle de l’exposition, elles feront le point sur les nouvelles technologies développées dans ce domaine. Dans le même temps, se dérouleront des ateliers exposants qui permettra aux auditeurs de rencontrer les principaux acteurs de ce marché et de découvrir les nouveaux produits. La forte expansion du marché des téléviseurs à écrans plats n’a d’égal que les progrès réalisés par les afficheurs plasma (PDP) et surtout LCD qui les équipent. Les fabricants dépensent en effet sans compter pour perfectionner leurs produits à l’extrême et les rendre plus abordables. A l’horizon 2010 ce sont plus de 100 millions téléviseurs LCD qui seront venu contre près de 40 millions en 2006.

    (*) Plus de 6 000 visiteurs professionnels et près de 180 sociétés exposantes sur le plateau qui réunira les Salons rts EMBEDDED SYSTEMS 16ème édition, la 3ème Edition du Salon MTOM, et la 10ème édition du Salon DISPLAY
     

    Exposants : Sylvain LEVASSEUR
    – Tél : 01.44.78.99.33
    e-mail : s.levasseur@infoexpo.fr
     
    97 rue du Cherche Midi
    75006 Paris
    Tél. 01 44 39 85 00
    Fax. 01 45 44 30 40
     
    Sylvain Arquié
    Président Directeur Général
     
    Marie-Christine Flahault
    Directeur Communication
    Tél. 01 39 14 50 47
     
    Belval Communication
    146, avenue Maurice Berteaux
    78500 Sartrouville
    Tél. 01 39 14 50 47
     
     
     
     
     
     
  • GESCA DÉVELOPPEMENT ACHÈTE LE GROUPE ESPACES

    communiqué de presse – Diffusion immédiate
    Gesca Développement achète le Groupe Espaces

    Montréal, le mardi 22 janvier 2008 – Gesca Développement a annoncé aujourd’hui l’acquisition du Groupe Espaces une entreprise leader dans le secteur des publications et des événements consacrés au plein air, aux voyages et à l’aventure.

    Prolongement de la présence de Gesca Développement dans les domaines de l’édition et de la promotion d’événements, le Groupe Espaces continuera de développer ses activités sous la direction de Stéphane Corbeil, président et fondateur du Groupe Espaces.

    En plus de publier la revue Espaces, distribuée gratuitement à 60 000 exemplaires partout au Québec, le Groupe Espaces édite des livres consacrés au voyage et à l’aventure et organise des événements comme le Festival International du film d’aventure de Montréal, le Festival plein air de Montréal, ou la Tournée québécoise du Festival du film de montagne de Banff.

    À propos de Gesca Développement
    Gesca Développement est une division de Gesca Ltée, groupe de communications et filiale en propriété exclusive de Power Corporation du Canada (TSX: POW). Gesca Développement produit des émissions de télévision (La Presse Télé), publie des livres (Les Éditions La Presse et Septembre Éditeur) ainsi que de nombreux magazines spécialisés (Les Éditions Gesca) et exploite plusieurs sites Internet (Cyberpresse.ca, LaPresseAffaires.com. Technaute.com, MonVolant.ca et MonToit.ca), en plus de détenir une participation financière dans Workopolis.com, Cvendu.ca ainsi que dans le réseau publicitaire Olive Canada.
     
    - 30 -

    Contacts
    Groupe Espaces  
    Anne-Marie Braconnier, Directrice des communication
    514 237-0817, 514 277-3477 # 25 mess
    ambraconnier@espaces.qc.ca 

  • MÉDIAS: BENOIS XVI INDIQUE UN "TOURNANT" À PRENDRE, UNE "MUTATION DE RÔLE"

    SOURCE: ZENIT http://www.zenit.org/article-17123?l=french

    MÉDIAS: BENOIS XVI INDIQUE UN "TOURNANT" À  PRENDRE, UNE "MUTATION DE RÔLE"

    Message annuel pour la Journée mondiale des communications sociales

    ROME, Jeudi 24 janvier 2008 (ZENIT.org) - « L'homme a soif de vérité, il est à la recherche de la vérité », rappelle le pape Benoît XVI dans son message 2008 pour la Journée mondiale des communications sociales. Le journaliste aussi doit toujours la chercher, recommande-t-il. Pour cela le pape signale un « tournant » à prendre, une « véritable mutation de rôle » à réaliser, au service du bien de la personne et du bien commun de la société « globalisée ».

    Défi crucial du troisième millénaire 

    « Les médias : au carrefour entre rôle et service. Chercher la Vérité pour la partager », c'est le titre de ce message du pape qui a été présenté ce matin au Vatican par le président du Conseil pontifical ad hoc, Mgr Claudio Maria Celli, comme c'est la tradition en la fête de saint François de Sales, saint patron de la presse catholique (cf. Zenit du 23 janvier 2008).

    Benoît XVI cite d'emblée son Message pour la Journée mondiale de la Paix du 1er janvier 2008 : « Les moyens de communication sociale, par les potentialités éducatives dont ils disposent, ont une responsabilité spéciale pour promouvoir le respect de la famille, pour illustrer ses attentes et ses droits, pour mettre en évidence sa beauté » (n. 5).

    Pour le pape, le rôle des moyens de communication sociale constitue « un défi crucial du troisième millénaire ».

    Benoît XVI diagnostique à l'heure actuelle un « carrefour » pour l'humanité, dans le domaine des communications. Il cite « Spe salvi » où il signale « l'ambiguïté du progrès ». Cela vaut aussi, souligne le pape « pour les médias, qui offrent des potentialités inédites pour le bien, mais qui ouvrent en même temps des potentialités abyssales de mal n'existant pas auparavant » (cf. n. 22).

    Manipulation des consciences

    « Il est par conséquent nécessaire de se demander s'il est sage de laisser les moyens de communication sociale être assujettis à un fonctionnement aveugle ou finir par être à la merci de qui s'en sert pour manipuler les consciences. Ne devrait-on pas plutôt faire en sorte qu'ils restent au service de la personne et du bien commun et qu'il favorisent "la formation éthique de l'homme, pour la croissance de l'homme intérieur" (ibid.) ? », interroge le pape.

    « Il arrive par exemple que, dans certaines situations, les médias soient utilisés non pas pour remplir correctement leur rôle d'information, mais pour ‘créer' les événements eux-mêmes », relève le pape, qui en sait quelque chose.

    C'est devant ce qu'il appelle une « périlleuse mutation de leur fonction », que le pape invite à « réaffirmer que tout ce qui est techniquement possible n'est pas éthiquement praticable », il invite à « des choix et des réponses qui ne peuvent être renvoyés à plus tard ».

    Ancrages éthiques

    « Lorsque la communication perd ses ancrages éthiques et échappe au contrôle social, fait observer le pape, elle finit par ne plus tenir compte du caractère central et de la dignité inviolable de l'homme, risquant de peser négativement sur sa conscience, sur ses choix, et de conditionner en fin de compte la liberté et la vie même des personnes ».

    Car, si les médias « ont contribué de manière décisive à l'alphabétisation et à la socialisation, ainsi qu'au développement de la démocratie et du dialogue entre les peuples », écrit Benoît XVI, cependant « le risque n'est malheureusement jamais absent qu'ils se transforment au contraire en systèmes destinés à soumettre l'homme à des logiques dictées par les intérêts dominants du moment ».

    « C'est le cas, explique le pape, d'une communication utilisée à des fins idéologiques ou pour la diffusion de produits de consommation au moyen d'une publicité insistante. Sous prétexte de représenter la réalité, on tend de fait à légitimer et à imposer des modèles distordus de vie personnelle, familiale ou sociale. En outre, pour favoriser l'écoute, ce qu'on appelle l'audimat, on n'hésite pas à recourir parfois à la transgression, à la vulgarité et à la violence. Il y a enfin la possibilité que soient proposés et soutenus, à travers les médias, des modèles de développement qui augmentent plutôt que réduisent la fracture technologique entre pays riches et pays pauvres ».

    Un tournant à pendre

    Il parle d'un « tournant » à prendre, et plus encore, d'une « véritable mutation de rôle », que les médias ont à « réaliser ».

    Benoît XVI indique la direction du respect de la personne et du bien commun en disant : « Il est indispensable que les communications sociales défendent jalousement la personne et respectent pleinement sa dignité. Un certain nombre de gens pensent qu'une « info-éthique » est aujourd'hui nécessaire dans ce domaine, de la même façon qu'il existe la bioéthique en médecine et dans la recherche scientifique liée à la vie ».

    La vocation de la communication sociale 

    « Il convient d'éviter, explique Benoît XVI, que les médias deviennent le mégaphone du matérialisme économique et du relativisme éthique, véritables plaies de notre temps. Ils peuvent et doivent par contre contribuer à faire connaître la vérité sur l'homme, en la défendant devant ceux qui tendent à la nier ou à la détruire ».

    Plus encore, écrit le pape, « la recherche et la présentation de la vérité sur l'homme constituent la vocation la plus haute de la communication sociale ».

    « Utiliser à cette fin tous les langages, toujours plus beaux et plus raffinés, dont les médias disposent, tel est le devoir exaltant confié en premier lieu aux responsables et aux personnes travaillant dans ce secteur », encourage le pape.

    Responsabilité de tous

    Et de souligner la responsabilité de tous, y compris des « consommateurs » des médias : « A l'époque de la mondialisation, nous sommes bénéficiaires et agents de communications sociales », fait remarquer le pape.

    « Les nouveaux médias, la téléphonie et Internet en particulier, sont en train de modifier, note le pape, la physionomie même de la communication et c'est peut-être une occasion précieuse pour la redessiner, pour rendre plus visibles, comme l'a dit mon vénéré prédécesseur Jean-Paul II, les aspects essentiels et inaliénables de la vérité sur la personne humaine (cf. Lettre apost. Le progrès rapide, n. 10) ».

    « Invoquons l'Esprit Saint, pour qu'il y ait des hommes de communication courageux et d'authentiques témoins de la vérité » conclut Benoît XVI en citant le discours de Jean-Paul II, à la Rencontre Paraboles médiatiques (9 novembre 2002).

    Anita S. Bourdin

    AUTRE ARTICLE: Benois VXI et les médias 24-01-08.pdf

  • QUÉBEC & SHERBROOKE: LE COMMERCE ET L'ÉDITION: VENDRE DES LIVRES AU XIXE SIÈCLE. RENCONTRE AVEC YANNICK PORTEBOIS ORGANISÉE PAR LE GROUPE DE RECHERCHE SUR L'ÉDITION LITTÉRAIRE AU QUÉBEC DE L'UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE

    Le GRÉLQ recevra Yannick Portebois le vendredi 25 janvier 2008 dans le cadre de ses séminaires de recherche. Professeure à l’Université de Toronto, Yannick Portebois est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en histoire du livre et directrice du Centre d’études du XIXe siècle Joseph Sablé. Elle s’intéresse aux romans français en traduction anglaise ainsi qu’à l’histoire culturelle de la langue, comme en témoigne l’ouvrage qu’elle a publié récemment chez Droz, Les arrhes de la douairière. Histoire de la dictée de Mérimée ou l’orthographe sous le Second Empire.

    Dans cette conférence, elle s’intéresse aux stratégies de mise en marché des livres au XIXe siècle, alors que la production de l’imprimé augmente considérablement grâce à un ensemble de facteurs techniques et sociaux (introduction du papier continu, de la presse à vapeur et du chemin de fer, internationalisation des systèmes postaux et bancaires, etc.). Or, qui dit augmentation de la production, dit également nécessité d’augmenter proportionnellement les ventes. La chercheuse présentera quelques-unes des stratégies de collaboration et de « marketing » mises en oeuvre, entre 1838 et 1851, par un groupe d’éditeurs français et les imprimeurs londoniens Vizetelly & Co.

    Date:
    Le vendredi 25 janvier 2008, 14 heures
    Lieu :
    Université de Sherbrooke
    Faculté des lettres et sciences humaines
    Salle A3-113

    INFORMATION

    Marie-Ève Riel
    Groupe de recherche sur l’édition littéraire au Québec
    Université de Sherbrooke
    819-821-8000 poste 62994 

  • FRANCE: TROISIÈME SALON DES MÉTIERS DE LA COMMUNICATION, DIMANCHE 27 JANVIER 2008

     97fa947e1af09c1efdcd5382ec83add8.png

     

     

     

    Agenda du 11-01-2008   

    TROISIÈME SALON DES MÉTIERS DE LA COMMUNICATION, DIMANCHE 27 JANVIER 2008

    Dircom, attachée de presse, responsable des relations publiques, journaliste, publicitaire, directeur artistique, webmaster (…), de nombreux métiers sont rattachés au monde de la communication et permettent de travailler dans tous les secteurs d’activité, que ce soit en agence ou au sein d’une entreprise, dans le privé ou le public.

    Quelle formation choisir pour faire carrière dans la communication ? Préférer un cursus universitaire ou une école spécialisée ? Les études longues sont-elles plébiscitées ? Quelle spécialité pour quel métier ? Peut-on suivre une formation en alternance dans ce secteur ?

    Unique événement consacré exclusivement aux formations de la communication, le Salon Studyrama des Métiers de la Communication aura lieu le dimanche 27 janvier 2008 à la Cité des Sciences & de l’Industrie (Espace Condorcet).

    Ce salon s’adresse à tous les jeunes (bacheliers et étudiants) qui souhaitent s’orienter vers les domaines de la communication : visuelle, institutionnelle, journalistique, culturelle.

    BTS, Organismes de formation en alternance, écoles spécialisées en journalisme, relations publiques, communication audiovisuelle ou culturelle, viendront proposer leurs programmes, à savoir des formations de Bac à Bac + 5.

    Des conférences seront organisées durant cette journée.

    Afin que les visiteurs reçoivent l’information la plus complète possible, l’Officiel Studyrama des Métiers de la Communication (guide annuel vendu en kiosque et en VPC) leur sera remis gratuitement.

    Chiffres et repères sur le secteur de la communication

    247 000 emplois dans le secteur de la communication sont prévus en 2015 ; entre 2005 et 2015 il y aura 93 000 postes à pourvoir.
    Les métiers de la communication regroupent 169 000 personnes : professionnels de la communication et de la publicité, interprètes-traducteurs, professionnels de la documentation, journalistes et cadres de l'édition.
    La longueur des études, à dominante littéraire, est un dénominateur commun : 84 % des jeunes débutants de ces métiers ont validé au minimum deux ans d'études après le bac.
    On dénombre également 19 % de diplômés de troisième cycle et 10 % d'élèves d'écoles de commerce ou d'ingénieurs. 29 % viennent des spécialités journalisme et communication.
    Les jeunes représentent 28 % des embauches et 10 % de l'emploi total du secteur. Ce sont donc des métiers ouverts aux jeunes diplômés. Fait notable : quasiment la moitié travaillent en Île-de-France. 63 % d'entre eux sont des femmes.
    Selon l'Agence pour l'emploi des cadres (Apec), les offres 2006 sont en augmentation de 14 % pour le marketing et de 23 % pour la communication.
    Le secteur des services recrute plus de la moitié des jeunes diplômés issus de la filière communication, information, publicité, documentation, arts issus de l'université.
    Quatre jeunes diplômés sur 10 travaillent dans les services aux particuliers (associations, enseignement…). Les services aux entreprises constituent le second secteur recruteur. Il s’agit principalement des sociétés de conseil, agences de publicité, de communication, web agencies et SSII.

  • CONTRE LA VIOLENCE SUR LES FEMMES DANS LES MÉDIAS

    COMMUNIQUÉ DE PRESSE - EMBARGO
    POUR DIFFUSION MARDI 11 DÉCEMBRE 2007

    La campagne Réapproprie-toi la technologie! prend le Québec par surprise

    MONTRÉAL, mardi 11 décembre 2007 â La campagne Réapproprie-toi la
    technologie !  - qui refuse d'accepter l'omniprésence de la violence à
    l'égard des femmes, en particulier sur l'Internet  a pris le Québec par
    surprise durant les deux dernières semaines.

    C'est avec un site web (www.techsansviolence.net) dynamique et la
    participation de plusieurs organismes biens connus du milieu des
    technologies émergentes et de la lutte à  la violence faite aux femmes,
    que la campagne s'est solidement ancrée au Québec.

    Initiée par le Programme d'appui aux réseaux de femmes de l'Association
    pour le progrès des communications (PARF d'APC) en 2006, la campagne
    fait partie de l'initiative des 16 jours d'action contre la violence
    basée sur le genre.

    « C'est notre droit de définir, modeler, participer, utiliser et
    partager notre connaissance de l'information et de la technologie, et de
    créer des espaces numériques qui protègent les droits de tous et de
    toutes à interagir sans craindre le harcèlement et des menaces à  sa
    sécurité», explique Nicole Nepton, animatrice de Cybersolidaires, un
    groupe participant activement à la campagne.

    Réapproprie-toi la technologie! vise l'atteinte de ce but et appelle
    toutes les personnes qui utilisent les TIC, en particulier les filles et
    les gars, à prendre controle de la technologie et à l'utiliser de façon
    judicieuse pour changer les relations de pouvoir inégales.

    « L'effet de surprise vient du fait que nous avons monté la campagne et
    le site dans l'espace d'un mois, d'une manière totalement créative et
    originale», ajoute Frédéric Dubois, coordonnateur de l'information à
    l'APC. « Nous espérons que la campagne de langue française saura attirer
    les groupes francophones d'ailleurs, et surtout d'Afrique, au-delà  des
    16 jours d'action qui viennent de prendre fin», dit-il.

    Les groupes participants sont : l'Association pour le progrès des
    communications (APC), Alternatives, l'Association mondiale des
    radiodiffuseurs communautaires (AMARC), le Centre de documentation sur
    l'éducation des adultes et la condition féminine (CD ACF),
    Communautique, Cybersolidaires, Koumbit, L'R des centres de femmes du
    Québec, Stella, Studio XX et l'Observatoire sur le développement
    régional et l'analyse différenciée selon les sexes (OR GAND).

    Pour plus de détails, visitez http://www.techsansviolence.net

    Contact :
    Frédéric Dubois
    514 523 1975

  • Artesi Ile-de-France vous invite a un gouter thematique de l'acces public a Internet et au multimedia le mardi 27 novembre 2007 de 14 h 00 a 17 h 00. presentation de CoPEReN: un outil de partage de ressources entre animateurs

    Goûter thémaTIC de l'accès public à internet
    Ce goûter thémaTIC sera l’occasion de présenter différentes plateformes de mutualisation à l’usage des animateurs et responsables d’Espaces Publics Numériques et de lancer officiellement CoPEReN Accès Public à Internet.

    Inscription gratuite mais obligatoire

    ARTESI Ile-de-France invite les animateurs d'espaces multimédia et à toute personne impliquée dans l'accès public à Internet en Ile-de-France, à la présentation de nouvelles plateformes de mutualisation : CoPEReN Accès Public à Internet et 2PCL, le mardi 27 novembre de 14h à 17h, au FIAP Jean Monnet, Paris 14ème. 

    L’accès aux ressources en ligne et tout particulièrement à celles que les animateurs eux-mêmes réalisent et mettent en œuvre est un thème qui intéresse depuis longtemps grand nombre d’acteurs de l’accès public à Internet. Plusieurs solutions existent aujourd’hui :

    • CoPEReN (Communautés de Pratique autour de l’Echange de Ressources Numériques) Accès Public à Internet qui est né des actions menées par ARTESI Ile-de-France autour de la mutualisation des contenus inter-réseaux et
    • la plateforme de partage de contenus en ligne (2PCL), actuellement en cours de développement, pilotée par la Délégation aux Usages de l’Internet (DUI).

    Pour plus d'information et voir le programme de la rencontre

    La réunion aura lieu au FIAP Jean Monnet, 30 rue Cabanis, 75014 PARIS (métro Glacière). 

    Inscription gratuite mais obligatoire
     
    L’outil est disponible sur http://accespublic.coperen.fr
  • La nanotechnologie au Québec. Allocution du ministre Bachand, le 29 novembre à l'Université de Laval

     Ne tardez pas, il ne reste que quelques places pour assister à l'allocution du ministre Bachand, le 29 novembre

    Madame,
    Monsieur,

    Le directeur général de NanoQuébec, monsieur Sylvain Cofsky, ainsi que le vice-recteur à la recherche et à la création de l’Université Laval, monsieur Edwin Bourget, ont l’honneur de vous inviter à l’annonce du soutien financier du gouvernement du Québec à NanoQuébec par le ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de Montréal, monsieur Raymond Bachand.

    À cette occasion, messieurs Sylvain Cofsky, Jacques Beauvais, vice-recteur à la recherche de l’Université de Sherbrooke, et Jocelyn Vézina, président-directeur général de TSO3, présenteront l’enjeu et l’importance de pouvoir compter sur un parc d’infrastructures et sur une expertise de calibre mondial en nanotechnologie pour le développement économique du Québec.

    Votre présence témoignera de l’intérêt porté au renforcement de la compétitivité de l’industrie québécoise par l’adoption des technologies émergentes.

    La réception aura lieu le jeudi 29 novembre 2007 à 11h30 à l’auditorium du Pavillon d’optique photonique (salle 1168 – 1er étage) de l’Université Laval à Québec, 2375, rue de la Terrasse. Un léger buffet sera servi. Stationnements 108 et 109 à proximité, gratuits de 11h à 14h.

    ***

    RSVP avant le 23 novembre
    Madame Sylvie Dufort
    Téléphone : (514) 284-0211 poste 228
    sylvie.dufort@nanoquebec.ca

  • Communique lancement le 21 novembre 2007 à 18 h 00 de la revue Liberté numéro 278 dont le thème porte sur la droite contemporaine.

    Communiqué
    Lancement
     
    21 novembre 2007 à 18h
    Librairie Port de tête
    Lancement de la revue Liberté numéro 278:
    Le thème : la droite contemporaine.
    -30-
    Pour information: Karine Hubert
    pour la revue Liberté: 514-598-8457
     
    numéro278 Conservatisme ou contre-révolution (novembre 2007)
    http://www.revueliberte.ca/
    Librairie Port de tête
    adresse: 262 Mont-Royal est
    (entre st-Denis et st-Laurent)
    Téléphone: 514-678-9566
     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu